-Traire une seule fois par jour




Avez-vous envisagé de traire qu’une fois par jour?

Une traite par jour devient une option attrayante pour les producteurs laitiers irlandais pour plusieurs raisons.

Brian Hilliard, en Irlande, a parlé de l’intérêt croissant pour la traite unique lors de la journée portes ouvertes de Moorepark, la semaine dernière.

“Ce n’est pas un concept entièrement nouveau. De nombreux agriculteurs ont utilisé la traite unique lorsque les quotas étaient encore en place », a déclaré M. Hilliard, ajoutant qu’elle est  » largement pratiqué en Nouvelle-Zélande « .

“Par contre, si vous faites une mauvaise traite deux fois par jour, alors oubliez la traite unique « , a déclaré Hilliard.

“Le passage à la traite unique en pleine saison exige une planification minutieuse de deux à trois ans », a déclaré le conseiller.

Il a recommandé une période d’essai de deux mois. « Il faut envisager de traire vos vaches une fois par jour pendant deux mois. Puis seulement après à temps plein. Cela permettra d’identifier les vaches inadaptées et qui devront être éliminées ou remplacées « , a déclaré Hilliard.

Le passage à la traite unique aura évidemment un impact sur le volume de lait et le rendement des taux. Cependant, Hilliard a mentionné que traire 5 à 10% de vaches en plus peut compenser la baisse de la production initiale de lait.

Ceci représente une réduction de 26% du volume par vache.

En revanche, la matière grasse a augmenté de 10,3% et les protéines de 7,3% par rapport à la traite deux fois par jour.

Pendant cinq à six ans, les rendements devraient se stabiliser à environ 6 à 10% plus bas que la traite deux fois par jour, a déclaré Hilliard.

La transition vers la traite une seule fois par jour

Avant de prendre la décision, il est essentiel d’évaluer les avantages potentiels de la réduction de la production laitière.

Un système à traite unique réussi nécessite des vaches qui conviennent au système. Les vaches ayant de mauvais résultats doivent être éliminées du troupeau, conseille Hilliard, et les vaches en première lactation devraient être réduites au minimum.

Les vaches croisées Holstein Frisonne-Jersey s’adaptent mieux à la traite unique car elles ont un volume plus faible et une composition plus riche en matières grasses et en protéines.

Bien qu’il y ait une baisse du rendement en transition vers la traite unique, Hilliard a mis en évidence un certain nombre de facteurs qui compenseront cela.

Le prix du lait sera jusqu’à 5c / L plus élevé en raison de la teneur plus élevée en matières grasses et en protéines.

Il y aura une réduction des coûts de santé du troupeau, moins de boiterie et d’infertilité. Hilliard a ajouté: « La boiterie est pratiquement éliminée. »

En outre, de meilleurs taux de reproduction, un vêlage plus groupé, une meilleure longévité du troupeau et un taux de remplacement plus bas seront des atouts financièrement avantageux.

Raisons pour lesquelles on considère la traite unique:
-Pénurie de main-d’œuvre qualifiée;
-Meilleur style de vie et économie de travail;
-Facilite l’expansion – deuxième unité de traite;
-Travail hors ferme;
-Prix ​​du lait plus élevé;
-La traite unique est une option plus attrayante pour le successeur

Laisser un commentaire