-Cara-Meuh!




L’histoire d’une réussite pendant la crise laitière

Depuis pas mal d’années, les producteurs de lait traversent une crise laitière sans précédent. Bon nombre d’entre eux ne vont plus pouvoir faire face à leurs charges et encore moins se verser un salaire (voir mon article: La crise agricole).
En ces temps de rigueur il faut donc trouver des moyens de s’en sortir en ne comptant que sur soi. L’État français ne pouvant pas faire grand chose car il est emprisonné dans l’Europe et ses règles technocratiques inadaptées.

Plusieurs idées ont vu le jour; distributeur automatique de lait cru, livraison de lait frais à domicile, produits laitiers vendus à la ferme…avec plus ou moins de succès.

C’est ainsi que Sylvie Poulain et André Lefranc, créateurs et animateurs de Cara-Meuh!, réfléchissent à leur avenir. Ils produisent déjà un lait bio de qualité avec leurs cent cinquante vaches de race normande. Par rapport aux producteurs conventionnels leur lait est payé plus cher:
-lait non bio au premier trimestre 2017, prix moyen: 337 € pour 1000 litres
-lait bio, au premier trimestre 2017, prix moyen: 450 € pour 1000 litres

Comme on peut le constater le lait bio est plus rémunérateur. Mais c’est aussi une autre façon de travailler, plus respectueuse de l’environnement et du bien-être animal. La conversion au bio n’est pas simple et en a découragé plus d’un. Il faut compter entre 18 et 24 mois pour passer du conventionnel au bio. En Normandie, seulement 15% des exploitations laitières ont franchi le pas.

Sylvie et André ont choisi l’agriculture biologique car elle correspond à leur façon de fonctionner, préserver l’environnement et le bien-être animal.

Création du caramel au lait bio

Pour se démarquer, il faut trouver quelque chose que personne n’a jamais fait. Valoriser son propre lait et non plus tout livrer à la laiterie qui le transforme en produits laitiers biologiques : yaourts, crèmes dessert, beurres…
Rapidement leur vient à l’esprit l’idée de fabriquer des caramels avec le lait bio de leur cheptel laitier. Le projet voit le jour en décembre 2010. Puis s’ajoute d’autres produits comme la crème et le coulis de caramel.

Depuis c’est le succès.

Festival Cara-Meuh! 2017

Chaque année depuis trois ans les consommateurs sont invités au Festival Cara-Meuh! C’est l’occasion de faire connaître les produits fabriqués à la ferme des Viviers à Vains et de passer un bon moment.
Cette année c’était le 17 septembre 2017. Des milliers de visiteurs ont fait le déplacement. Le beau temps était au rendez-vous. La journée était organisée par Lucie et Jason qui ont fait preuve de professionnalisme et d’originalité.

Des groupes de visites guidées étaient organisés à la grande satisfaction des visiteurs qui ont pu découvrir la ferme et poser de nombreuses questions. De nombreux stands d’artisans d’art on agrémenté le festival. Les enfants étaient ravis de pouvoir faire du poney, de voir les poules pondeuses dans le Cara-Poule, un poulailler mobile. Un troupeau de daims a fait l’admiration de tous. Le midi le restaurant sous chapiteau a fait salle comble. La boutique Cara-Meuh! était sans cesse visitée. Toute la journée des groupes de musique et des chanteurs se sont succédés sur une scène pour assurer l’ambiance festive.

Voici quelques photos de cette journée.

Festival Cara-Meuh!

Festival Cara-Meuh! 2017 à la ferme des Viviers à Vains dans la Manche en Normandie.

Laisser un commentaire